Rechercher
  • Claire Rasiah

Impédancemètre multifréquence

Mis à jour : 11 déc. 2020

#micronutrition #micronutritionniste #suivipoids #suivisanté


NOUVEAU / Désormais disponible en cabinet



A quoi ça sert ?


La mesure de l’impédancemètre multifréquence permet de mesurer de façon très précise la masse grasse, la masse maigre, la masse osseuse ainsi que l’hydratation. Le suivi de leurs évolutions permet d’ajuster de façon objective et ciblée les recommandations alimentaires, d’exercice physique ainsi que les préconisations de compléments.


Son utilisation dans l’accompagnement à la perte de poids est très motivant : le poids peut rester stable sur la balance mais l’impédancemètre permettra, par exemple, de constater qu’à poids équivalent, la masse grasse a baissé et que la masse maigre a progressé. Les mesures de l’impédancemètre multifréquence vont également s’avérer très utiles pour l’accompagnement des sportifs, mais aussi en cas de suspicion d’ostéopénie ou de sarcopénie.


Comment prendre la mesure ?


L’appareil se place au niveau de la cheville. En quelques secondes, la mesure est prise. C’est la différence de conductivité des différents tissus du corps humain qui lui permet de restituer des résultats précis et fiables. La prise de mesure est bien évidemment parfaitement indolore. Les résultats se présentent ensuite sous forme d’une cible facile à lire. Des courbes permettent de suivre l’évolution des différents paramètres dans le temps.





La prise de mesure avec l’impédancemètre multifréquence est comprise dans l’accompagnement individuel en cabinet. Elle peut également se faire indépendamment d’un suivi lors d’un rdv plus court (25€).


Cette technologie ne peut pas être utilisé sur les enfants, les femmes enceintes et les personnes portant un stimulateur cardiaque (pacemaker).


Le mesure de l’impédancemètre multifréquence n’est pas comparable avec celle d’un impédancemètre monofréquence, dont l’exactitude n’est pas garantie.

92 vues0 commentaire

La pratique en Micronutrition et le coaching en Nutrition-Santé ne sont pas des actes médicaux. Ils n’établissent pas de diagnostic et ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin, qui est le seul habilité à modifier une ordonnance. Ils sont complémentaires de la médecine conventionnelle.

© 2018 - Claire Rasiah     Mentions légales                                                         

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône