Rechercher
  • Claire Rasiah

SII, quelles solutions?

Mis à jour : 20 déc. 2018

#sii#solutions#micronutrition


Vous êtes nombreux à chercher des solutions au syndrome de l'intestin irritable. Maux de ventre, ballonnements, flatulences, diahrrées, constipation ou alternance des deux... Ce cortège de joyeusetés fait peut-être malheureusement partie de votre quotidien. Sans gluten, sans lactose, cure de détox, probiotiques, intolérances alimentaires, les pistes sont nombreuses mais comment permettent-elles de solutionner le problème?


Bien souvent le SII est du à une irritation de la paroi intestinal (qui peut même dans certains cas être devenue poreuse ou perméable). Cette irritation s'installe bien souvent dans le temps et s'empire insidieusement au fil des mois. Ses causes sont multiples : assiette appauvrie en nutriments, traitements médicamenteux au long court, stress... Pour faire machine arrière et retrouver un bon confort intestinal, il faut du temps! L'utilisation de compléments alimentaires (glutamine et probiotiques entre autres) est toujours nécessaire. Mais leur dosage et le protocole de leur utilisation doit être personnalisé et adapté au fil des mois, en fonctions des symptômes. Par ailleurs, un travail sur l'assiette doit également être entamé. Il permettra dans un premier temps de réduire les aliments irritants pour la paroi intestinale (comme le gluten et le lactose) pour pouvoir ensuite trouver leur seuil de digestibilité. Enfin, améliorer sa gestion du stress est également une clé qui permet de voir s'installer dans le temps un bon confort intestinal. La méditation, le yoga ou la cohérence cardiaque sont de bons outils pour cela.


Le coaching en micronutrition est véritablement un gage de réussite. Il permet :

- de mettre en place une complémentation alimentaire efficace et personnalisée

- de soutenir sa motivation au fil des mois jusqu'à avoir retrouvé un bon équilibre!


A votre service ;-)

La pratique en Micronutrition et le coaching en Nutrition-Santé ne sont pas des actes médicaux. Ils n’établissent pas de diagnostic et ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin, qui est le seul habilité à modifier une ordonnance. Ils sont complémentaires de la médecine conventionnelle.

© 2018 - Claire Rasiah     Mentions légales                                                         

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône